En ce moment

3.01-Love-03

« Dans Love and Money, la consommation compulsive de biens matériels et son corollaire, la recherche effrénée d’argent, ravage l’amour qui avait uni David et Jess. L’avoir supplante l’être et le détruit.

La pièce de Dennis Kelly se déroule dans le contexte socio-économique du libéralisme triomphant qui a préparé la crise majeure que nous traversons. Et à bien des égards, elle est prémonitoire. Mais ce n’est pas une pièce à thèse, encore moins du théâtre didactique. Love and Money est du théâtre d’acteurs qui part et parle de la vie, et en le faisant soulève de grandes questions philosophiques, sociales et politiques.

Sa puissance tient à l’extraordinaire perspicacité de Dennis Kelly, sa capacité à aller à l’essentiel des comportements humains et sociaux avec une grande économie de moyens. Elle tient aussi à sa langue vive, faussement légère, à l’humour cinglant, acérée comme une lame qu’il dégaine de son fourreau quand on ne s’y attend pas. Elle tient enfin à sa construction virtuose, en sept scénettes, sept moments de vie d’une cruelle intensité, sept jours de la création et de la destruction d’un monde, qui nous font traverser une histoire par quelques bribes subtilement liées, laissant de grands espaces vides à l’imaginaire.

A l’origine, Jess se demande si l’univers est le fruit du hasard, elle se refuse à le croire. Dans la fusion de son corps avec celui de David, elle désire l’épouser. L’amour, la fusion avec l’être aimé, peut-il donner un sens à la vie ? Dennis Kelly ne donne pas de réponse, il donne à voir le grand vide que creuse en nous cette question de toujours, que nous cherchons compulsivement à combler par la consommation et le divertissement.

Dans la société du libre marché, l’Homme est une marchandise, un montant d’argent sonnant et trébuchant, une machine à jouir. L’amour se mesure en argent, en biens matériels que l’on peut acheter pour tenter de combler le vide existentiel de l’être aimé. Dennis Kelly décortique les mécanismes économiques et sociaux qui broient l’aspiration à l’amour et au sens, comment le rouleau compresseur de l’économie et la recherche compulsive de richesse déshumanisent le rapport à nos semblables. La virtuosité avec laquelle il fait comprendre la mise en place des prêts à risque, les subprimes, qui ont plongé le monde dans la crise, et cela trois ans avant son déclenchement, ferait pâlir d’envie les économistes qui s’échinent à nous l’expliquer aujourd’hui. Dennis Kelly ne juge pas, il montre des êtres à notre image qui se débattent entre ce qui leur reste d’humanité et une société où tout est fait pour la liquider. Les personnages sont brossés à travers des situations d’abord normales, puis mus par le désir de s’en sortir entre l’énorme pression sociale qu’ils subissent et leurs pulsions humaines, ils enchaînent en toute logique des actes qui les conduisent à la monstruosité.

En avançant masqué, revêtu du manteau de l’évidence bien-pensante, le consumérisme matérialiste nous a furtivement envahis tandis que la tyrannie du marché nous écrase de ses dogmes. La violence subtile de la langue de Dennis Kelly, forgée dans une esthétique rock, sa force dramaturgique, les démasquent dans les recoins de la société et les abîmes humains où ils se sont immiscés.

Dans la période de crise grave que nous traversons, économique, politique et spirituelle, Love and Money pose des questions essentielles :

– Qu’est-ce qui fait sens dans notre vie et quelle place y prend l’amour ?

– N’avons-nous pas laissé la marchandisation des échanges humains miner subrepticement les liens qui cimentent la vie ? »

 

Blandine Savetier

Distribution

de Dennis Kelly

d’après la traduction de Philippe Lemoine
en collaboration avec Francis Aïqui

mise en scène Blandine Savetier
dramaturgie et adapation Waddah Saab

version pour deux comédiens avec Julie Pilod et Paul Gaillard

Production Théâtre National de Strasbourg, Compagnie Longtemps je me suis couché de bonne heure

EN CE MOMENT

Shanghai Théâtre Academy : Forum International 

Blandine Savetier représentera le TNS parmi vingt grandes écoles internationales qui seront présentes durant trois jours consacrés à la formation de l’acteur. 

du 11 au 13 novembre 2017

en savoir plus

 

Love and Money à Shanghai 

Spectacle créé en 2014, Love and Money sera repris dans le cadre du Forum International Shanghai Theâtre Academy. 

le 24 novembre 2017