AU BOIS LACTE Dylan Thomas

Au Bois Lacté est à l’origine une pièce radiophonique, devenue plus tard une pièce de théâtre. Le conteur invite le public à écouter d’une oreille indiscrète les rêves des habitants du petit village gallois de Llareggub (village fictif dont le nom est le juron bugger all à l’envers), et leurs pensées les plus intimes nous sont livrées. Puis le village s’éveille et l’on voit les personnages s’affairer à leurs tâches quotidiennes tout en étant conscients des sentiments qui les influencent. Dylan Thomas expliqua que Au Bois Lacté a été conçu en réponse au bombardement atomique de Hiroshima, comme un moyen de réaffirmer la beauté du monde. L’écriture poétique de Dylan Thomas ainsi qu’une liste de personnages inoubliables et truculents en font une pièce importante dans l’histoire de la radio et du théâtre.

Du point de vue de la langue, la difficulté est de rendre concret et vivant un texte lyrique. S’y ajoute celle de la prise en charge de longues phrases poétiques descriptives basculant vers des parties dialoguées, entrecoupées de chansons populaires. Non seulement chaque apprenti comédien a dû incarner plusieurs personnages mais chacun a contribué à une partition chorale à huit. Et comment trouver l’écoute des autres et de soi, être vivant sur scène quand il n’a pas la parole. J’ai travaillé dans ma direction de jeu à rendre ce texte extrêmement vivant et physique pour contrebalancer les parties très poétiques, qui demandaient une écoute dense. Le spectacle comprenait des passages dansés, chantés et acrobatiques. Tout cela nécessitait une véritable gymnastique pour les comédiens qui devaient passer de l’état de conteur à l’état de personnage dialoguant. Ce travail demandait aussi une grande responsabilité dans la prise en charge de soi dans un groupe. La scénographie faite de récupérations, évoluait avec le jeu, les élèves comédiens prenaient en charge les changements d’espace que nous avions rythmés par les danses et le chant.

 

Blandine Savetier

 

 

AU BOIS LACTE

de Dylan Thomas

 

 

Mise en scène et scénographie
Blandine Savetier

DISTRIBUTION
Avec les élèves de l’Ecole du Théâtre national de Bretagne
David Botbol, Christelle Burger, Laurent Cazanave, Yoann Charles, Marine De Missolz, Vanille Fiaux, Jonathan Genet
PRODUCTION

Spectacle évènementiel pour l’inauguration du Théâtre national de Bretagne rénové, suite à un atelier donné à l’école.

CREATION ET REPRESENTATIONS
7, 8, 9 février 2008 Théâtre national de Bretagne